la suite de la suite, c'est du lourd !

Publié le par philibert

En fait je ne sais même pas par où commencer.

 

Hier j'ai passé la matinée dans le nouvel appart à monter des meubles, et l'après-midi j'ai nettoyé de fond en comble n'ancien afin de le rendre le plus rapidement possible.

Cette nuit a été affreuse, je me suis réveillé avec les cheveux plaqués au crâne et les mains rouges.

Au matin je commence à rassembler mes affaires, puisque normalement l'électricité doit être mise aujourd'hui... j'ai la bonne idée de retéléphoner à GDF pour avoir plus d'informations, et c'est reparti pour un tour. Avec à la clé une nouvelle demande d'intervention des techniciens à mon futur domicile.

Demande qui a été entendue, puisque peu après j'ai reçu un appel d'un employé d'ERDF, qui m'explique que puisque c'est ma première demande de raccordement -c'est la cinquième en 10 jours !!!- l'intervention ne pourra pas avoir lieu avant... le 31 décembre.Tout ça parce que les commerciaux de GDF ne savent pas faire la différence entre le monophasé et le triphasé, le premier équipant les habitations, le second les entreprises. Voilà pourquoi les 5 précédentes demandes d'intervention ont toutes été annulées.

 

J'ai explosé.

 

Demi-tour sec, nouvel appel à GDF, en moins de 5 minutes j'ai confirmation que mon raccordement par les techniciens d'ERDF sera considéré comme prioritaire, les coûts supplémentaires à leur charge. Seulement, vu qu'il y a beaucoup de demandes mais pas assez de techniciens disponibles, j'aurai l'électricité au plus tard le 24 décembre, donc vendredi.

 

Moralité de l'histoire, je continue de squatter l'appart que j'aurais dû quitter, j'ai récupéré ma télé et des affaires.

 

J'hésite ce soir entre me saouler la gueule, hurler à la mort sur mon balcon ou me jeter sous un train. En tout cas, et je le vois quand je me regarde dans la glace, j'ai perdu beaucoup de kilos en peu de temps. Ce soir j'ai "réussi" (le genre d'exploit que j'aurais aimé éviter) à retirer mon pantalon sans déserrer la ceinture et même retirer le bouton. Et chez moi c'est assez mauvais signe.

 

Et en plus de ça, je ne vois pas comment je vais pouvoir accueillir décemment mes parents qui doivent venir deux jours au début de la semaine prochaine. Tout simplement pas possible, pas assez de temps. Je vais être obligé d'annuler, et ça me fout les boules. Même chose sûrement avec ma montée à Paris pour le Réveillon, que je risque d'écourter.

 

De toute façon, comme j'ai perdu la carte bleue avec laquelle j'avais acheté sur le net mes billets de train, eh ben tout est annulé. Je n'ai pu que demander un remboursement, ce qui prend au bas mot un mois.

 

Je me sens pas bien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérôme K 21/12/2010 21:27


Hello,

Bon, le point positif, c'est que, ça y est, tu as déménagé... c'est fait.
Il faut toujours un peu de temps pour se remettre d'un déménagement, pour tout ranger.
Bon courage
a+
Jérôme