encore plus fort !

Publié le par philibert

Je continue mon récit épique.

 

Maintenant que je sais qu'ERDF doit m'appeler, je vis avec mon portable dans ma poche.

Et effectivement je suis contacté le lendemain en début d'après-midi par un planificateur... qui me propose le mardi 28 décembre au matin, vu que GDF n'a pas mentionné une quelconque urgence.

 

Nouvelle explosion, plus modérée parce que j'étais au boulot.

 

Comme j'en ai MARRE j'accepte la date, je me fais traiter de couille molle par une collègue qui pense que je vais baisser les bras et la tête et accepter de me faire mettre avec un pipe-line, comme je n'aime pas non plus qu'on me cause de cette façon je m'enferme dans ma réserve et je rappelle GDF, pour la septième fois. Et là je débite d'une traite un discours haineux, en exigeant d'avoir le courant à la date dite, sous menace d'une action en justice.

Réponse de la commerciale : "eh bien monsieur, si vous pensez que c'est utile de la faire, alors faites-le", ce qui pour moi veut dire à peu près "tes menaces merdiques tu peux te les foutre dans le cul, connard, on en a rien à branler..."

 

Heureusement, nous avons parmi nous un stagiaire qui a beaucoup bossé avec et pour ces grandes entreprises de l'énergie. Et le voilà qui me dicte un courrier de réclamation en bonne et due forme, que je compte bien expédier demain matin. Selon lui, pas besoin d'en faire plus, dans la grande majorité des cas ils s'écrasent et indemnisent direct.

 

En attendant, je sais ce que vous allez dire, je suis toujours en instance. C'est vrai, et je passerai Noël misérablement seul dans un appart presque vide. Mes parents ne viendront pas.

 

Et, sinon, pour en rajouter à mes misères, hier soir j'avais une petite plaie à l'oeil gauche... ce matin au réveil, le même oeil rouge sans, enflé, larmoyant (avec les quintes de toux à s'en plier de douleur ça faisait un côté SDF tuberculeux), bref je passe à la pharmacie pour en ressortir avec des anti inflammatoires de combat (j'ai apparemment chopé un virus qui traîne et qui transforme la gorge en plaie à vif), hop je par au boulot les yeux rouges façon lapin albinos, hop je fonce voir ma responsable pour avoir l'autorisation de consulter un opticien, à défaut d'un ophtalmo, hop elle regarde mes yeux sans appareil, prend son téléphone et appelle directement la clinique de Chinon. Hop je décroche une consultation en urgence (délai normal 5 mois), à laquelle je me rends, et après une batterie de tests j'apprends que j'ai une inflammation de la cornée aux deux yeux. Ennuyeux, plutôt inhabituel, mais pas vraiment méchant. Nouvelle série de médicaments, manque les oreilles, je retourne au boulot, et voilà pour cette fois.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric K. 23/12/2010 22:47


Heu... soit dit en passant, je n'ai pas saisi si tu montes finalement sur paris ou non le 30...

Sinon, plutôt qu'une action en justice, tu ferais mieux d'envoyer une lettre de résiliation vu que tu sais désormais ce que vaut GDF en cas de soucis.


Jérôme K 23/12/2010 10:31


JOyeux Noël !!!